Serial Book Addict

Serial Book Addict

Chroniques


Versus de Luca Tahtieazym

Bonjour à vous les serial booker !

 

Aujourd'hui, retour sur Versus de Luca Tahtieazym.

Me voici donc de retour sur un thriller, avec ici l'histoire d'un tueur en série qui traque un autre tueur qui imite son mode opératoire...

Tout un programme, qui m'a d'ailleurs bien attiré lorsque j'ai lu le résumé. 

 

"Quand on lui attribue à tort une nouvelle victime, Achille, le tueur en série que la presse a baptisé L’Artiste, comprend qu’une personne connaissant son modus operandi l’imite.

Les rôles s’inversent et il décide de mener l’enquête.

On trompe comme on tue : en se grimant et en semant les bribes d’une vie imaginaire que la proie ne suspectera pas.

Mais qui est la proie ?"

 

 

Mon avis :

Nous suivons Achille, tueur en série de son état, qui se définit lui-même comme un artiste, c'est d'ailleurs le surnom que la presse lui a donné. Donc Achille est commercial et sillonne la France pour ses affaires, un alibi bien pratique, lorsque l'on a comme "passe-temps" de tuer des femmes, enfin des supports pour ses oeuvres, comme il le dit, car Achille dessine, ou plutôt grave ses oeuvres dans les chairs des jeunes femmes qu'il assassine à l'aide de son fidèle couteau Patrocle, et c'est ainsi qu'il assouvit à la fois sa soif d'art et sa soif de tuer.

Tout va bien pour Achille, qui ne laisse jamais d'indices pouvant mener à lui, oui tout va bien, jusqu'au jour où...

Un imitateur frappe à Montpellier et là, sa petite vie bien rangée vient de basculer et trouver l'usurpateur devient vite sa seule obsession...

 

Donc sur le papier, ça donne vraiment envie, malheureusement, je n'ai pas accroché à l'histoire.

Je n'ai jamais réussi à m'attacher à Achille, et pourtant j'aime beaucoup les psychopathes, surtout les pires d'entre eux !

Mais pas Achille, je l'ai même carrément détesté, il est arrogant et prétentieux et bien qu'il se défende de l'être, je l'ai trouvé assez misogyne, même si ce n'est pas son pire défaut. Il est totalement imbu de lui-même et se croit d'une intelligence supérieure, tellement qu'il ne voit pas ce qui finalement crève les yeux tout au long du livre ! Et il va de mauvais choix en mauvais choix, selon moi en tout cas. Mais je n'en dirai pas plus, pour ne pas spoiler ;)

 

Mais bon, imaginez ma déception, lorsque je me suis rendu compte que j'avais encore une fois deviné le fin mot de l'histoire assez rapidement, je pense que je vais finir par arrêter les thrillers ou à me lancer dans une carrière d'enquêtrice à la crim' ! ^^

Bref même si ça ne me dérange pas plus que ça en général, là ça m'a fait un peu râler car en plus de ça je n'avais aucune empathie pour le personnage principal et que je n'ai pas arrêté de pester contre lui !

D'autant plus que le déroulement de l'histoire est assez lent jusqu'à la moitié du livre, ce qui m'a bien laissé le temps de râler  ! ^^

Par contre la seconde partie du livre est assez dynamique et donne un bon rythme à l'histoire, avec pas mal de rebondissements, ce qui est plutôt agréable. Clairement la seconde partie se lit beaucoup plus vite et rattrape bien la première partie, et heureusement car sinon je pense que j'aurais abandonné Achille en cours de route !

Ceci dit, je dois bien avouer que j'avais malgré tout hâte d'en finir avec Achille et ses pérégrinations.

Pour ce qui est de la fin, c'est la plus logique, celle qui doit être, mais pas forcément celle que j'attendais, ma première surprise du livre !

 

Après, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ce livre, car je l'ai malgré tout trouvé original et bien rythmé dans l'ensemble. Mais surtout, il est très bien écrit. Le style est fluide et agréable à lire, c'est bien construit avec un vocabulaire riche et varié et les référence à l'histoire de la guerre de Troie sont très sympas et bien dosées, si on ne connait pas l'histoire, ça donne envie de s'y intéresser de plus près ( et croyez-moi, ça vaut le coup !).

 

Bref, c'est quand même un avis en demi-teinte, car si le personnage d'Achille m'a un peu gâché mon plaisir, je n'ai pas pu m'empêcher de lire ce livre jusqu'au bout. Et même si j'ai été déçue du manque de surprises dans l'histoire, j'ai tout de même apprécié les divers rebondissements.

 

Donc au final, je dirais que, en commençant à écrire cette chronique, j'étais très embêtée à l'idée de n'avoir que des choses négatives à dire sur ce livre, mais en fait je me rends compte que j'ai plutôt apprécié l'histoire et le style d'écriture de l'auteur.

Alors finalement, je pense que je retenterais ma chance avec un autre roman de Luca Tahtieazym, en espérant que cette fois le personnage principal me soit moins antipathique ! ^^

 

 

♥ Ma note : 3/5 ♥

 

Retrouvez Luca Tahtieazym sur Facebook et Twitter.

 

 

 

Et comme toujours, retrouvez moi sur Facebook, Twitter et Instagram.

 


22/06/2017
2 Poster un commentaire

Le psy, le caniche...et moi de Élisabeth Nihous

Bonjour à vous les serial booker !

 

Aujourd'hui retour sur Le psy, le caniche...et moi d'Élisabeth Nihous.

Avec les beaux jours qui reviennent, j'aime bien me plonger dans ces romans que l'on appelle les "feel-good", des romans qui font du bien quoi !

Rien de tel que de lire ce type de bouquins, allongée dans l'herbe (ou sur le sable pour les plus chanceux !) en prenant un bon bain de soleil !

Le psy, le caniche...et moi fait partie de ces romans parfaits pour ça !

 

Déjà rien que le titre m'a plu, la quatrième de couverture, n'est pas très attirante, avec ce bleu marine pas très joli, qui n'attire pas l'oeil, mais le résumé est bien écrit, intrigant et fait sourire, donc ça rattrape le tout et ça donne envie de se plonger dans le roman.

 

le résumé :

UNE TANTE DÉJANTÉE... sur le point d'être chassée de la maison de convalescence pour cause de karaokés.

UN FILS ADO MANIAQUE DE LA PROPRETÉ... dont la consommation d'eau et de savon rivalisent ceux d'une blanchisserie.

UN MARI PSY QUI LA TROMPE... nie farouchement l'évidence et n'applique aucun des principes qu'il conseille à ses patients.

ÉGALENT : une Charlotte bien décidée à surmonter les embûches...par le rire.

Avec le soutien de ses amies et celui inattendu d'un vieux client qui confond retraite et nouvelle jeunesse. Entre assassinat de smartphone, pancakes aux myrtilles et course-poursuite dans un palace s'ensuit une comédie gaie, vitaminée, aux personnages attachants en proie à de multiples rebondissements. Un livre plein d'optimisme et d'humour.

 

Mon avis :

Ce livre qui se présente sous la forme d'une sorte de journal de bord est divisé en mois, en jours et en heures en fonction de l'emploi du temps et des événements qui régulent la vie de Charlotte, l'héroïne du roman. Ce qui fait que c'est plein de petits chapitres, plus ou moins courts, mais toujours faciles et rapides à lire, du coup, dès qu'on plonge le nez dans ce bouquin, on ne voit pas le temps passer !

Je dois dire au passage que je ne remercie pas l'auteur pour les heures de sommeil en moins que ce livre m'a couté ! ^^

 

Bref si je n'avais pas eu une grosse semaine au boulot je l'aurais fini en 2 jours ! Et comme dit mon chéri : "C'est pas rentable !"

 

L'histoire se passe sur la Côte d'Azur et j'ai eu un vrai sentiment de nostalgie pour chacun des lieux évoqués, ayant moi-même grandi dans le sud. Ma grand-mère vivait à Nice et je passais une grande partie de mes vacances chez elle, du coup tous ces lieux m'ont rappelé des bons souvenirs d'enfance, notamment le Cap 3000 (je ne savais même pas qu'il existait encore ! ^^) où nous allions faire nos courses. Bref, je vais pas vous raconter ma vie, mais ça m'a vraiment touché et je me suis encore plus attachée au livre grâce à ça.

 

L'auteur aborde le thème des problèmes familiaux sans jamais tomber dans le pathos et avec beaucoup d'humour. Chacun des personnages se débat avec ses problèmes à l'image de Charlotte qui va tout faire, malgré sa colère et sa déception, pour sauver son couple quitte à jouer les apprenties espionnes en suivant son mari ou en le géolocalisant via son portable. Tout est très drôle, sans tomber dans le cliché de la femme en colère et bafouée, qui aurait amené trop de lourdeur au livre, alors que là, le ton reste léger et plein d'humour. 

La liaison de son mari aura au moins un bénéfice : un régime miracle dont toutes les femmes (ne) rêvent  (pas) et qui la fera passer d'une taille 42 à une taille 34 et qui "l'obligeras" à renouveler sa garde-robe et faire du shopping de façon presque frénétique ! ^^

Charlotte va se débattre tout au long du roman entre son mari, son boulot, ses amies et Max son fils.

J'ai d'ailleurs été très touchée par le personnage de Max, qui souffre d'un TOC de l'hygiène et du coup d'une phobie de la saleté, l'ado prend quotidiennement des douches de plusieurs heures en suivant un rituel de lavage bien précis et utilise des centaines de lingettes et de mouchoirs par jour. Il va jusqu'à refuser tout contact physique, même avec ses parents, de peur d'être "contaminé". Il souffre beaucoup de ce TOC et l'aventure extra conjugale de son père n'arrange rien à son mal-être. Ses parents sont dépassés par son problème et ne savent plus comment s'y prendre avec lui, ils vont de psy en psy, un comble lorsque l'on a un père psy ! Mais, après tout, ne dit- on pas que c'est souvent le cordonnier qui est le plus mal chaussé...?

Malgré tout Max est un ado touchant, plein de vie et plein d'ingéniosité pour aider sa mère à surmonter ses problèmes.

 

J'ai aimé les personnages de Victoire et de son mari Rémi ultra-possessif qui fait tout pour garder jalousement sa femme à ses côtés quitte à la couper du monde et à l'empêcher de réaliser ses rêves de cuisine professionnelle. Cependant Victoire n'est pas une faible femme qui se laisse brider par son mari. Et même si l'émancipation n'est pas toujours facile, Victoire va nous démontrer avec humour qu'elle est prête à ne pas se laisser faire !

J'ai aussi adoré Clem avec son humour, sa force de caractère et son optimisme à toutes épreuves, elle est l'amie que l'on rêve toutes d'avoir !

Et que dire de Sidonie, la tante de  Charlotte...! Une vraie tornade d'énergie et de bonne humeur !

Mais je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette pléiade de personnages tous plus attachants et drôles les uns que les autres. Même Marc, le mari adultère, a eu ma clémence et ma sympathie, je n'arrivais pas à m'empêcher de l'aimer !  Sauf après l'épisode de Ramatuelle, mais je n'en dis pas plus, je vous laisse la surprise !

 

Enfin quand je dis que j'ai aimé tous les personnages, je devrais plutôt dire tous sauf un : Annie ! Cette abominable garce voleuse de mari et qui n'en éprouve, en plus, aucun remords ! Alors elle, je l'ai détesté d'entrée de jeu et tout au long du livre, je me suis réjouie du moindre de ces tourments ! ^^

 

 

Bref, les situations sont drôles et cocasses et on rit beaucoup  du début à la fin.

Ce roman est rafraîchissant et il fait très bien son boulot de feel-good. C'est agréable et facile à lire, d'autant plus qu'il est très bien écrit.

 

Je tiens d'ailleurs à adresser un immense merci à Élisabeth Nihous de m'avoir envoyé ce livre parce que je l'ai adoré ! J'ai passé un excellent moment en compagnie de Charlotte et Cie. J'ai été happé dans l'histoire dès les premières pages, j'espère pour vous que vous ne lirez pas ce livre à la plage car vous pouvez dire adieu à la baignade et bonjour aux coups de soleil car une fois ouvert, vous n'arriverez plus à le refermer ! Ce roman est hyper addictif, un vrai page - turner !

 

Le seul reproche que je ferais, c'est que, une fois fini, on a qu'une envie : lire la suite... Qui n'est pas encore fini d'écrire !  ♥

 

♥ Ma note pour ce livre 5/5 ♥

 

 

 Retrouvez Élisabeth Nihous sur son site, mais aussi sur Facebook, Instagram et Twitter ! Et surtout n'oubliez pas de laisser un petit commentaire sur Amazon, lorsque vous aurez lu ce livre, ça ne vous prendra que 2 minutes et c'est très important pour les auteurs. wink

 

Et comme toujours, retrouvez moi aussi sur Facebook Instagram et Twitter !

 


11/06/2017
2 Poster un commentaire

Just married de Jérôme Dumont

Bonjour à vous les serial booker !  

 

 

Aujourd'hui retour sur Just Married de Jérôme Dumont.

 

Lorsque Jérôme Dumont m'a proposé de lire son livre, j'étais ravie de pouvoir lire un thriller car ça faisait un petit moment que je n'en avais pas lu et en plus celui-ci se passe au Québec, un endroit que je rêve de pouvoir visiter un jour !  Il ne m'en fallait pas plus pour que je plonge dans ce bouquin  !

D'autant que pour une fois, on est dans un thriller qui est surtout basé sur le suspens et non pas sur un psychopathe assoiffé de sang, ça en est presque relaxant ! ^^

 

Bon allez avant de vous donner mon avis, je vous mets le résumé :

 

Thomas et Alice, jeunes mariés, partent en voyage de noces au Québec. Dès le lendemain de leur arrivée, Alice disparaît.

En quelques minutes, ce qui s’annonçait comme le point de départ d’une nouvelle vie tourne au cauchemar.

 

Sans la moindre certitude sur la raison de cette disparition, perdu dans cette ville inconnue, Thomas n’a plus qu’une seule obsession :

retrouver celle qu’il adore.

Il dispose d’un seul indice : sa femme a déjà résidé sur place.

La police, convaincue d’une disparition volontaire, refuse de le prendre au sérieux. Thomas Viguier va alors entamer une enquête minutieuse qui

lui fera sillonner le pays sur les traces d’Alice.

Il va tout risquer pour la retrouver : son avenir, sa liberté, sa vie.

 

 

Mon avis :

Le livre commence bien, un jeune couple d'amoureux en lune de miel au Québec et la jeune mariée, Alice, qui disparaît dès le lendemain de leur arrivée en laissant toutes ses affaires à l'hôtel.

Y compris son sac à main (oui mesdames, on est d'accord pour dire que c'est bizarre !), son passeport et son téléphone portable  (alors là, on passe de bizarre à carrément louche ! ^^).

 

Nous avons donc, un mari, amoureux transi, qui remue ciel et terre pour retrouver sa femme, seulement voilà, dans un pays où il ne se passe rien et où le taux de criminalité est proche de zéro, difficile de faire admettre à la police que la disparition d'Alice est suspecte.

Heureusement, Thomas, le mari, ne lâche pas le morceau et refuse de croire à la théorie de l'enquêteur Asselin, qui est que sa femme est partie volontairement.

Thomas va donc mener l'enquête auprès des ex-connaissances québécoises de sa femme et ainsi rencontrer Martin, un ancien ami de fac d'Alice qui va l'aider dans ses recherches.

 

Bon à partir de là, il faut avouer que c'est un peu lent à se mettre en route et qu'on tourne un  peu en rond, entre le "pourquoi ma femme m'aurait quitté le premier jour de notre lune de miel ? " et le "je suis sur qu'il lui est arrivé quelque chose" que se répète en boucle Thomas. Et ça dure un long moment, quasiment la moitié du livre, sans qu'il se passe vraiment quelque chose et durant lequel Thomas se morfond sur son sort et se perd en conjonctures.

Ceci dit, ça a au moins l'avantage de nous mettre dans la peau du personnage, je pense qu'on réagirait pareil, mais c'est long et on a envie d'en savoir plus et d'avoir un peu d'action ! Mais peut-être est-ce là une volonté de l'auteur, afin de nous imprégner de la situation et de l'état d'esprit de Thomas. Et ça marche plutôt bien, parce qu'on ressent l'urgence de la situation et que l'on est frustré que rien ne se

passe et de ne pas pouvoir agir.

Bien joué ! wink

 

 

Dans la deuxième partie du livre, tout s'enchaîne assez rapidement, les indices se succèdent et on sent arriver le dénouement assez vite. Et on a raison ! Le dénouement arrive suivi d'un rebondissement qui relance l'histoire.

C'est bien ficelé, on est dans un thriller, pas de doute !

 

Malgré tout, j'ai trouvé l'histoire assez prévisible en fin de compte.

C'est un peu comme quand je regarde les séries policières type Les Experts et que dès le milieu de l'épisode, on a déjà trouvé qui est le tueur et son mobile. Du coup, je passe le reste de l'épisode à râler contre lesdits experts qui sont trop nuls et qui ne comprennent rien, alors que moi, devant ma tv, j'ai déjà résolu l'enquête depuis au moins 1/4 d'heure ! Ouais, je sais, je suis trop forte ! cool

Bon bah là, c'est un peu pareil ! Donc, soit j'ai raté ma vocation et je suis une super enquêtrice qui s'ignore, soit les scénaristes et les auteurs essayent de nous flatter, ou de nous prendre pour des abrutis, avec des enquêtes trop faciles, soit je regarde trop de thrillers et de séries policières, bon ok ! Je vous l'accorde c'est l'option la plus plausible ! ^^

Dans tous les cas, j'avoue que ça m'a un peu fait râler, mais je dois bien reconnaitre que ça ne m'a pas gâché la lecture et que je n'ai absolument pas été déçue du livre que j'ai trouvé très bon.

 

 

L'intrigue est bonne et bien ficelée, tout se tient du début à la fin, je n'ai pas vu d'incohérences et ça, c'est appréciable, car c'est un truc qui me gâche totalement ma lecture, lorque j'en trouve, ça a le don de m'énerver !

Le cheminement des personnages et des indices sont logiques et on se prend vite au jeu de savoir si on a vu juste ou pas !

 

Les personnages sont très sympathiques, je me suis prise d'affection dès le début pour Thomas, mari gentil et sensible au parcours atypique et à la volonté d'acier, qui ne lâchera jamais rien pour retrouver sa femme. J'ai aimé le caractère de Martin, un Québécois comme j'aime à me les imaginer : avenant, plein d'humour et de joie de vivre, un peu nonchalant, qui se laisse d'ailleurs un peu porter par la vie et surtout gentil. 

L'écriture est fluide et agréable et surtout agrémentée d'expressions typiquement Québécoises que j'ai adorées ! C'est d'ailleurs, ce qui fait en grande partie le charme de ce récit.

 

 

Bref, même si j'ai trouvé que le début est un peu long à se mettre en place et malgré une intrigue un peu prévisible, ce livre sort de l'ordinaire et j'ai aimé ce roman qui m'a donné envie d'en découvrir d'autres de cet auteur.

 

 

♥ Ma note pour ce livre : 3,5/5 ♥

 

Retrouvez Jérôme Dumont sur son site ainsi que sur Facebook, Instagram et Twitter

 

 

Et comme toujours retrouvez moi sur Facebook, Instagram et Twitter wink

 


07/06/2017
0 Poster un commentaire

Kirsten de Sébastien Prudhomme Asnar

Bonjour à vous les serial booker !

 

 

Aujourd'hui retour sur Kirsten de Sébastien Prudhomme Asnar, un thriller horrifique, décrit comme un roman dans la lignée de Stephen King, H.P Lovecraft et Graham Masterton, rien que ça ! ^^

Bon comme vous le savez déjà, je suis une très très grande fan de ces auteurs, alors quand Sébastien Prudhomme Asnar m'a proposé de lire Kirsten, je n'ai pas pu résister !

Alors avant de plonger dans l'univers de ce roman et de vous donner mon avis, voici le résumé :

 

Il existe en ce monde des forces invisibles dont la volonté de nuire prend sa source dans les plus abjects instincts de l'homme. "Kirsten" vous invite dans les égouts de l'âme humaine. Préparez-vous à une immersion durant laquelle l'oxygène risque de vous manquer...

Pour en savoir plus, regardez le teaser de "Kirsten" sur Youtube.

 

 

Mon avis :

Sébastien Prudhomme Asnar signe ici son premier roman et wahou ! Quelle réussite !  C'est tellement réussi que j'ai vraiment du mal à croire que ce soit le premier ! L'écriture est fluide et agréable et l'histoire est juste parfaite, tout se tient très bien du début à la fin.

 

J'avoue que généralement j'ai un peu de mal avec les thrillers qui se passent en France et encore plus si ça ce passe dans un  petit village du fin fond de la France, c'est d'autant plus bizarre que j'habite moi-même dans un petit village de campagne, ça devrait me parler mais non, je n'arrive pas à m'identifier à ces histoires. Et puis bon, faut reconnaître aussi, que ça fait pas voyager de lire un bouquin qui se passe en France, et voyager, c'est une des raisons pour lesquelles je lis. Alors une histoire qui se passe en Champagne Ardenne dans le patelin paumé de Berifos le Dom, franchement ça fait pas vraiment rêver ! Pardon d'avance à tous les Champardennais ! ^^  Et en plus, l'auteur a le culot de tuer le chien dès le début, alors là, il a failli me perdre direct !  tongue-out

 

Et pourtant... Dès les premières pages on est happés par le livre et son  ambiance. Après le premier chapitre j'avais déjà hâte de connaître la suite et d'en savoir plus sur ce village et ses habitants plus que bizarres. On sent bien qu'il se passe des trucs louches mais on est

tellement loin d'imaginer ce qu'il en est !

 

Petit à petit, l'horreur va monter crescendo au fil des pages, je me suis très vite sentie prise au piège du village et là, j'ai été ensorcelé par le livre, si si je vous assure, j'étais incapable de le poser et j'étais obligé de tourner les pages pour connaître le fin mot de l'histoire ! laughing

 

 

La première partie sert à mettre en place l'histoire, les personnages et le village qui d'ailleurs est pour ainsi dire un personnage à lui tout seul. À la différence d'un Stephen King, même si tout est très bien détaillé, il n'y a pas de longueurs dans le récit, chaque détail à son importance et nous aide à nous plonger dans l'ambiance et à visualiser la scène, mais il n'y a pas non plus de superflu qui apporterait trop de lourdeur au texte.

C'est très justement dosé et c'est agréable. 

 

La deuxième partie se concentre sur le pourquoi et le comment et là aussi l'horreur va bon train et si on y ajoute aussi cette touche d'ésotérisme qui fait l'originalité de cette histoire, on atteint une certaine perfection, selon mes critères en tout cas ! 

Dans cette deuxième partie on fait aussi la connaissance de Kirsten et comment dire...? Elle est glaçante et terrifiante, quoi qu'il arrive, j'aimerais ne jamais avoir affaire à elle !

 

Quant à la troisième partie, elle sert de dénouement à l'histoire et quelle fin ! Surprenante et atypique, c'est le moins que l'on puisse dire mais surtout magistrale ! À un moment, j'ai eu un peu peur d'être déçue par la fin mais finalement pas du tout !

Mais comme je ne veux surtout pas trop en dire sur cette fin, je vais m'arrêter là et vous laisser la découvrir par vous même ! wink

 

 

Je vous parle rarement des couvertures, car elles sont souvent sans plus, elles n'apportent souvent pas grand-choses au livre, certaines sont jolies, je ne dis pas, mais pas de là à en parler non plus.

Mais là, j'ai très envie de m'attarder sur celle-là. Elle est juste magnifique, originale et extrêmement bien choisie, je l'ai adoré ! Elle m'a vraiment fait craquer et donné envie de me procurer le livre en version papier. Il se dégage de cette image quelque chose de malsain mais qu'on ne peut s'empêcher de regarder et elle est du coup complètement raccord avec le livre, qui donne la même impression.

C'est d'ailleurs la couverture qui m'a donné envie de lire le livre, je dois l'avouer plus que le résumé, pour les raisons que j'ai cité au début.

Certains auteurs l'oublient un peu, mais la couverture joue un rôle très important, c'est la première chose que l'on voit, celle qui va nous donner envie de retourner le livre pour en lire le résumé. Pour moi, elle peut être déterminante car une couv' que je trouve vraiment moche ne va pas me donner envie d'aller plus loin.

Après c'est très subjectif, j'en conviens mais bon là, pour le coup, celle-ci est vraiment mais vraiment très réussi à mon goût !

 

 

Maintenant parlons du style, comme je l'ai dit, si vous voulez de l'horreur à l'état pur, lisez Kirsten !  Les scènes sont trashes, gores et très (très) imagées, âmes sensibles s'abstenir ! À ce niveau-là, le livre est tout à fait digne d'un bon Masterton, qui est jusqu'à présent, le seul auteur à m'avoir terrifié, qu'est-ce-que j'ai pu faire comme cauchemars à cause de lui ! ^^

Et même si, pour être tout à fait honnête, Kirsten ne m'a pas terrifié, elle m'a réellement horrifiée !  Certaines scènes sont plus que dérangeantes et malsaines, d'autres sont carrément dégoûtantes et la plupart sont choquantes. Ce qui est sur, c'est que ces scènes m'ont poursuivis, j'y ai repensé dans la journée et j'en ai cauchemardé la nuit, pour mon plus grand plaisir ! (Oui je suis un peu bizarre moi aussi ! laughing)

Et tout ça grâce à la magie des détails et de l'atmosphère que l'auteur arrive à dégager du livre (presque un peu trop parfois, au grand désespoir de mon estomac mais pour le plus grand plaisir de mon imagination !). Mais surtout grâce, à la qualité de l'histoire.

Ce qui est certain ce que ce roman n'a rien à envier à ceux des maîtres du genre !

 

 

En tout cas, vous l'aurez compris, j'ai vraiment eu un super coup de coeur pour ce livre et pour son auteur, j'attends maintenant avec une grande impatience son prochain roman, qui je l'espère sera aussi réussi que celui ci, mais je ne voudrais pas lui mettre la pression ! tongue-out

 

Je n'aurais qu'une chose à rajouter, allez sur Amazon et achetez ce roman, vous ne le regretterez pas, en plus il est vraiment pas cher !

Et une fois que vous l'aurez lu, n'oubliez pas de mettre un commentaire et une note sur Amazon, ça prend 2 minutes mais c'est très important pour les auteurs, surtout pour les auto-édités smile

 

 

Retrouvez Sébastien Prudhomme Asnar sur Facebook

 

♥ Ma note pour ce livre :  5/5 ♥

 

Et comme toujours retrouvez moi sur Facebook Twitter et Instagram

 


28/05/2017
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser