Serial Book Addict

Serial Book Addict

Les décharnés de Paul Clément

Bonjour à vous les serial booker !

 

Aujourd'hui retour sur Les décharnés de Paul Clément.

Dans ce roman post apocalyptique, vous trouverez des zombies, un vieux grincheux, une gamine trop mignonne et du soleil ! Donc un roman que j'ai lu dans des conditions idéales, en plein soleil et en pleine canicule, il ne manquait que les zombies pour compléter le tableau ! ^^

Le résumé :

Provence. Une journée de juin comme une autre...

Jusqu'à ce que tout bascule dans l'horreur. Imaginez que tous vos repères quotidiens ne soient soudain plus que des résidus du passé.

C'est la réalité que Patrick, un agriculteur misanthrope et vieillissant, doit embrasser de la manière la plus brutale possible. Et que va-t-il pouvoir bien faire de cette foutue gamine qu'il vient de sauver de ces monstres qui errent dehors ?

Sa vie vient de changer à tout jamais et pourtant ce n'est que le début.

 

 

Mon avis :

 

Étant novice en roman post-apocalyptique zombies, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Mais je suis aussi une très grande fan de film du genre, alors je me doutais bien que je ne serais pas déçue, mais alors là, j'ai adoré ce livre !

 

 

Nous suivons donc Patrick, la bonne cinquantaine, agriculteur du sud de la France qui voit sa petite vie provençale bien tranquille basculer du jour au lendemain. Tout commence ce jour ou une douleur à la cheville l'empêche de travailler dans ses champs, il s'octroie donc un repos bien mérité à l'ombre de son vieux chêne. Il observe les automobilistes coincés dans l'embouteillage sur la route qui coupe ses champs en deux, une bonne occupation, plutôt distrayante, jusqu'à ce que les occupants des voitures se mettent à agir bizarrement et c'est le moins qu'on puisse dire !

Non seulement ils se mettent à se bouffer entre eux, mais en plus, les morts se relèvent et se mettent eux aussi à se se chercher un casse-croûte humain ! Et ça devient encore moins drôle quand tous ces fous se dirigent vers la maison de Patrick, le moment est venu de se barricader et de survivre. Tout aurait pu se terminer ainsi, mais il y a cette femme et sa petite fille qui courent seules au milieu de tous ces affamés, la mère de la fillette se fait tuer par un conducteur paniqué et la fillette se retrouve seule...

Que faire ? La regarder se faire dévorer vivante ou essayer de la sauver ? Patrick qui est visiblement un bon gars prend la décision qui s'impose et vole au secours de la fillette.

 

Nous voici donc avec nos deux héros : Mr Patrick et la fillette, dont on apprendra qu'elle s'appelle Emma que plus tard dans le roman.

J'ai adoré le personnage de Patrick, sous ses airs de vieux grognon solitaire, il est très touchant et a un grand coeur avec beaucoup d'amour à donner, même si il avait choisi de l'ignorer jusqu'à l'arrivée d'Emma. Cette fillette venue de nulle part, va littéralement changer sa vie et lui redonner le goût de vivre, même en pleine apocalypse.

 

J'ai aimé l'évolution du personnage qui est très juste et très bien amenée, on sent beaucoup de retenue de la part de Patrick dans ses sentiments alors qu'on voit bien qu'il est tout de suite très attaché à la petite mais qu'il n'arrive pas à exprimer ses émotions.

Emma, quant à elle, est une petite fille pleine de vie et d'enthousiasme malgré les épreuves qu'elle subit, son innocence est touchante. Elle est vive d'esprit et débrouillarde malgré son jeune âge. Son personnage amène beaucoup d'émotion à l'histoire et la relation qui naît entre elle et Patrick est très belle sans jamais tomber dans le "cucu la praline".

 

J'ai souvent frémi de peur pour l'un ou pour l'autre, j'ai (encore) versé ma ptite larme (et pas qu'une fois en plus !) à mesure que l'histoire avancée et que je voyais leur relation évoluer, les voir s'apprivoiser.

 

 

Les autres personnages du roman ne font pas pour autant figuration au milieu de ces deux-là, nous rencontrons Karim, un autre survivant, jeune, gentil, débrouillard et prêt à beaucoup de choses pour survivre, mais après tout qui sait ce que nous serions prêts à faire pour survivre en cas d'apocalypse zombie...

Nous faisons aussi la connaissance de Gerald... Ah ! Gerald ! Personnage qui m'a été antipathique dès le début, le chef de meute, enfin le chef du groupe de survivants, celui qui a le fusil, celui qui donne les ordres, celui qui se fait respecter. Je ne sais pas si c'est mon petit côté rebelle de l'autorité, mais je n'ai jamais pu le blairer celui-là ! Et sans vouloir vous spoiler, j'avais quand même un peu raison !

 

Bref on retrouve un schéma classique pour un scénario de post-apo zombie et dans la personnalité des personnages : un meneur fort en gueule, quelques suiveurs, soldats à la botte de leur chef, et ceux qui se contentent de subir la situation. Puis arrive l'élément perturbateur du groupe, celui qui fait bouger les choses et qui a l'étoffe du chef (le vrai) mais qui ne veut pas de cette place, en l'occurrence Patrick.

 

Malgré le classicisme du schéma, les personnages sont bien construits et tous plus ou moins attachant, on a vraiment envie de mieux les connaitre. L'histoire est très bien ficelée et très prenante et la tournure des événements nous réserve pas mal de surprises !

C'est extrêmement bien écrit et ça se dévore aussi vite qu'un zombie qui tomberait sur une petite mamie en déambulateur ! ^^

 

Le livre mêle à merveille un peu d'horreur et une bonne dose de suspens sans jamais tomber dans l'excès ni dans l'ultra-gore avec du sang, de la tripaille et de la jugulaire arrachée à tout bout de champ, c'est très bien dosé, suffisamment pour être angoissant et juste ce qu'il faut pour laisser travailler votre imagination et pour sursauter au moindre bruit une fois la nuit tombée ! ^^

 

Bon par contre, j'ai un gros souci avec la fin ; elle est juste magnifique ! Mais ce n'est vraiment, mais vraiment pas du tout celle que je voulais lire ! Je n'en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher cette superbe histoire et cette superbe fin ;)

 

 

J'ai vraiment aimé cette histoire, qui, on le sent bien, a été écrite par un passionné du genre et qui n'a rien à envier aux très bons films du genre que j'ai pu voir, ce livre ferait d'ailleurs un très bon scénario ! L'histoire m'a d'ailleurs, un peu, fait penser au jeu vidéo The last of us, dans la relation entre l'homme et la fillette.

 

 

Bref, vous l'aurez compris, j'ai encore eu un énorme coup de coeur !

Et je place Paul Clément direct dans ma liste d'auteurs à suivre et Les décharnés dans ma pile de livres a emmener avec moi sur une île déserte en cas d'apocalypse ! ^^

Donc si vous avez envie de lire une très belle histoire avec des zombies, n'hésitez pas !

 

♥ Ma note : 5/5 ♥

 

Retrouvez Paul Clément sur son site, ainsi que sur son blog My Zombie Culture et sur facebook et Twitter

 

 

 

Et comme toujours, retrouvez moi sur Facebook, Twitter et Instagram. ;) 

 



28/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser