Serial Book Addict

Serial Book Addict

Chroniques


[SP] Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris de David Zaoui

Bonjour les serials booker !

 

 

Aujourd’hui retour sur Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris de David Zaoui. 

Un roman qui fait du bien surtout par ces temps froids. 

 

 

 

Résumé :

« As-tu pensé, Alfredo, à ce que sera ta vie si tu ne parviens pas à percer dans cette voie qui est la tienne ? Que deviendras-tu ? Chauffeur routier, vendeur de cartes de visite, slameur ? Que pourrais-tu devenir  ? Tu ne sais rien faire. » 

Dans une HLM de banlieue, vivant sur le même palier que ses parents juifs italiens, Alfredo Scali est un loser au grand cœur qui se rêve artiste. Mais pas n’importe lequel ! Alfredo peint «  l’inconscient des animaux à travers leurs rêves » : celui des ours bipolaires et des crabes kleptomanes, entre autres...

Entouré d’un père soigneur dans un zoo et d’une mère qui prépare inlassablement des pâtisseries, d’une grand-mère foldingue atteinte d’Alzheimer, d’une touriste italienne aussi ensorcelante qu’inaccessible et d’un conseiller Pôle Emploi spécialisé dans les jobs neurasthéniques, sa vie d’artiste pleine de doutes et d’espoirs paraît sans issue. Tout va changer lorsque Alfredo va hériter… de Schmidt, le singe chargé d’assister sa grand-mère. Ce capucin malicieux, dressé pour aider les personnes dépendantes, va bouleverser la vie du héros, ainsi que sa peinture...

De Pantin à Montmartre, d’une friterie belge tenue par un drôle de rabbin aux plages paradisiaques de Saint-Domingue, ce roman tendre et déjanté vous entraînera sur les traces d'un artiste prêt à surmonter tous les obstacles pour atteindre son idéal.

 

 

 

Mon avis :

 

Pour commencer, je tiens à remercier David Zaoui pour sa confiance et pour m’avoir confier son livre afin que je le chronique et quel plaisir j’ai eu à le lire !

 

 

 

Donc mettons nous dans le contexte : Pour Daisy, la grand-mère d’Alfredo, le diagnostic est tombé : Alzheimer. Alors plutôt que de prendre une aide à domicile, ils optent pour un singe d’assistance que Daisy baptisera Schmidt. Après quelques temps, la maladie prends le dessus et après avoir essayé de passer Schmidt au four avec un bouillon de volaille, Alfredo, artiste peintre en attente de succès et qui enchaîne les petits boulots pour survivre, décide de récupérer le capucin. C’est donc le début de notre drôle d'histoire. 

 

 

 

Que dire ? Ce roman est une pépite ! Il est drôle et rafraîchissant, on pourrait tout à fait le qualifier de feel-good intelligent. Car en plus de nous faire sourire, il nous fait réfléchir. Une belle réflexion sur la vie que l’on a et la vie que l’on rêve d’avoir et parfois, si l’on s’en donne les moyen, l’un n’est pas incompatible avec l’autre. Et c’est exactement ce dont j’avais besoin en ce moment, m’évader, tout en réfléchissant sur moi-même. Ce livre m’a fait comprendre qu’il fallait que je sois moi-même car tous les autres sont déjà pris et ce, peu importe ce que les autres en pensent et que l’on ne doit jamais renoncer à ses rêves. 

Alors pour ça, je dis un très grand merci à David Zaoui.

 

 

 

Pour ce qui est des personnages, je les ai trouvé tous très attachants, j’ai eu une tendresse particulière pour Daisy, la grand-mère, vu que je côtoie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pour mon travail et que je sais d’expérience que ce sont des personnes adorables. Le père d’Alfredo est un doux rêveur, sa mère une maman poule et son meilleur ami est ce qu’on pourrait qualifier de vrai ami, de ceux qui s’intéressent vraiment à ceux qu’ils aiment et qui disent toujours la vérité. Et Alfredo est tout simplement adorable et attachant avec ses doutes et ses remises en questions mais aussi ces certitudes.

Mais comme je le disais tout les personnages sont touchants, travaillés et profonds.

Toutes ces personnalités différentes permettent de s’identifier aux personnages, on se retrouve un peu dans chacun d’eux.

 

L’histoire est vraiment très sympa et originale. Les moments avec le conseiller pôle emploi m’ont fait beaucoup rire et d’autres passages m’ont presque mis la larme à l’œil, bon ok, en vrai j’ai pleuré et pas que de rire ! On s’attache sincèrement à Alfredo et on a envie de le suivre tout au long de cette aventure rocambolesque.

 

 

 

L’écriture est très fluide et vraiment agréable. Je l’avais déjà dit du premier roman de David Zaoui, que j’avais vraiment adoré. 

 

 

 

En tout cas ce qui est sur, c’est que dès les premières pages, on est happé par ce roman et qu’on ne peux plus le lâcher jusqu’à la dernière page ! Un véritable page-turner !

 

 

Bref je vous recommande vraiment ce livre génial, facile à lire et qui donne le sourire. 

Alors  n’hésitez pas à vous lancer et à soutenir David Zaoui et son roman et profitez en aussi pour lire Je suis un tueur humaniste son 1er roman, dont vous trouverez la chronique sur mon blog et aussi son interview. ;)

 

 


02/03/2019
1 Poster un commentaire

Docteur Sleep de Stephen King

Bonjour à vous les serial booker ! 

Je ne vous ai pas oublié pendant ces quelques mois d’absence mais j’ai d’abord eu une énorme panne de lecture et aussi un gros ras le bol général du monde d’internet, mais après cette lecture, je suis obligée de partager mon ressenti avec vous ! 

 

 

Donc voici un petit retour vite fait sur Docteur Sleep de Stephen King, qui je l’espère ne va pas vous endormir !

 

 

Résumé :  

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi... Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’hôtel Overlook.

Trente ans plus tard, devenu aide soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs pour aider les mourants, gagnant ainsi le surnom de Docteur Sleep.

La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme.

 

 

 

 

Mon avis :

 

Bon alors déjà quel bonheur de retrouver Danny !

En terminant Shining, je n'avais qu'une envie, savoir ce Wendy et Danny allaient devenir, allaient ils réussir à se reconstruire après l'Overlook ? Et bien maintenant je sais !

Du pur plaisir, dès que j'ai ouvert ce livre je n'ai plus réussi à le lâcher. Pourtant j'avais tellement aimé Shining que j'ai vraiment hésité à lire Docteur Sleep de peur d'être déçue. Mais ça n'a pas été le cas.

 

 

On retrouve tous les ingrédients d'un bon Stephen King et j'irais même jusqu'à dire qu'il se bonifie avec le temps ! J'ai trouvé qu'il y avait moins de longueurs que dans ces autres livres (du moins ceux que j'ai lu jusqu'à maintenant), les chapitres sont courts et rythmés, ce qui rends la lecture passionnante et pleine de suspens.

 

 

Comme toujours la personnalité des personnages est très bien décrite et du coup on s'attache vraiment à eux ou on les déteste sincèrement ! Certains sont vraiment touchants et d'autres sont carrément effrayants ! Quand au côté psychologique des personnages, encore une fois, c'est très recherché et ça leur donne une vrai crédibilité et une vraie personnalité.

Tout comme dans Shining, le Don est le fil conducteur de l'histoire, il en est presque le personnage principal à mon sens.

 

 

L'histoire, même si elle est moins terrifiante que Shining, n'en reste pas moins si ce n'est effrayante, du moins très dérangeante (mais quand même, rassurez vous, ça fait un peu peur !), j'avoue avoir parfois tardé à éteindre la lumière le soir et lors de mes tournée du soir au boulot j'ai, pour la première fois depuis longtemps, allumé toutes les lumières sur mon passage ! Stephen King sait très bien jouer avec nos peurs les plus profondes sans avoir à les nommer, ni à tomber dans le gore, rien que le pouvoir de la suggestion, j'adore ! Je me suis même surprise à pousser un cri de fillette lorsqu'une ampoule a sauté à mon passage dans un couloir ! ^^

En tout cas l'histoire est plus que captivante, on est pris au piège dès les premières pages et on reste en haleine jusqu'à la fin. C'est très bien ficelé et ai je vraiment besoin de dire que c'est extrêmement bien écrit ?

 

 

Bref j'ai vraiment adoré ce livre et ça fait plaisir, vu que j'ai eu une sacré panne de lecture ces derniers temps, de renouer avec la lecture avec un (très) bon Stephen King. :)

 

Heureusement que j'avais dit vite fait le retour !laughing

 

 


02/03/2019
0 Poster un commentaire

Les meilleurs dossiers Warren de Marie d’Ange

Bonjour les serial booker !

 

 

Aujourd'hui, je vous parle du livre « Les meilleurs dossiers Warren ». Dans ce livre, du paranormal, des démons et des fantômes, bref, tout ce que j’aime !

Alors, rangez votre planche de Ouija et sortez vos Proton-Pack car vous allez bientôt savoir qui appeler...

Mais non pas les Ghostbusters, mais les Warren bien sur !

 

Résumé : 

Edward et Lorraine Warren sont les célèbres enquêteurs du paranormal, les chasseurs de fantômes qui ont enquêté sur de célèbres affaires, dont celle de la maison d’Amytiville ou celle de la famille Perron, qui ont inspirées le réalisateur des films Conjuring.

Dans ce livre, j’ai listé les meilleures affaires paranormales du couple, les plus terrifiantes, les plus terribles, les plus documentées, les plus célèbres.

 

 

Mon avis :

Dans ce livre l’auteur Marie d’Ange, nous offre une sélection de ses dossiers préférés des Warren, on sent bien que l’auteur est passionnée par ces affaires et par les Warren, on est même pas loin de la vénération par moment ! 

 

Par contre je dois bien avouer que je n’ai pas été transporté par ce livre et ce pour une raison : l’écriture. L’auteur est blogueuse à la base et cela se ressent beaucoup. Non pas que les blogueurs n’ont pas de talents d’écriture, bien au contraire, mais là le style « billets de blog » m’a dérangé et gâché un peu ma lecture. J’aurais peut-être préféré un style plus romancé ou à l’inverse plus documentaire, mais là, je n’y ai trouvé aucun des deux. De plus, j’ai noté beaucoup de formulations un peu maladroites et de répétitions qui m’ont assez dérangé. Alors, je suis très loin d’être une pro de la conjugaison et de la grammaire mais, même moi, j’ai repéré plusieurs fautes d’accords et de temps, ce qui peut être assez gênant pour la fluidité de lecture et pour la compréhension de l’histoire. 

 

Cependant, malgré ces défauts d’écriture, je me suis quand même bien plongée dans ces dossiers que je trouve passionnants. 

Que l’on y croit ou que l’on y croit pas ces histoires restent assez troublantes. 

Même si, personnellement, je pense que la plupart des cas cités dans le livre ressemblent à des canulars bien montés et bien orchestrés par les victimes et j’ai parfois soupçonné les Warren d’être au courant de la supercherie, mais de profiter de ces cas pour assoir leur notoriété et se faire un peu de pub. Rappelons que la plupart de ces cas se déroulent dans les années 70,aux États-Unis, juste après la sortie du film l’exorciste qui a suscité un véritable engouement et beaucoup de gens étaient assez crédules et friands de ce genre d’histoires.

Certains cas relèvent aussi très certainement du domaine de la psychiatrie, le pouvoir de persuasion de notre esprit est très fort et nous fait parfois croire que des choses imaginaires sont bien réelles. 

Mais je ne suis pas là pour juger de la véracité ou non de toutes ces histoires et je dois bien avouer que malgré tout certains cas sont bien flippants, mettent le doute et vous empêcheront bien souvent de trouver le sommeil !

 

Bref, même si je n’ai pas vraiment accroché au style d’écriture, j’ai trouvé cette lecture intéressante et divertissante à la fois, le livre se lit vite et j’ai passé un moment agréable.

 

Pour conclure, que vous soyez amateur du genre et/ou un septique cherchant à se convaincre, toutes ces affaires ne vous laisseront pas indifférent et vous feront vous poser des questions. 

Et comme le disait le célèbre agent Fox Mulder : La vérité est ailleurs ! tongue-out

 


13/10/2018
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser