Serial Book Addict

Serial Book Addict

Chroniques


Cujo de Stephen King

Bonjour les serials booker !

 

Aujourd’hui retour sur Cujo de Stephen King. Comme vous le savez j’adore les romans du Maître de l’horreur et j’avais découvert l’adaptation cinéma de ce livre, il y a quelques années et j’avais bien aimé, ça m’avait donné très envie de le lire. 

Donc je me suis enfin lancée, alors c’est parti pour une chronique pleine de mordant !

 

Résumé :

"La chaleur tuera cet été ! ça va être terrible" avit prédit Evvie Chalmers la doyenne de Castle Rock. Et elle ne se trompait pas, l'été 1980 fut effectivement le plus chaud que Castle Rock eut jamais connu. Ce fut aussi un été sanglant.

 

 

Ah ! Stephen King ou l’art de transformer ce qui pourrait être un banal fait divers en un roman de 400 pages ! Il n’y a que lui pour réussir ça aussi bien. Pour la petite histoire l’idée de ce roman est venue à Stephen King alors que lui même avait emmené sa voiture chez un petit garagiste, perdu au milieu de nulle part, où il s’est retrouvé nez à nez avec un Saint Bernard de près de 100 kg qui n’était soit disant pas du tout agressif mais qui était tout de même prêt à l’attaquer ! Ce qui est le point de départ de l’histoire de Cujo.

 

 

Nous suivons donc les aventures de la famille Trenton ainsi que de la famille Cambers et de leur chien Cujo, un immense Saint Bernard doux comme un agneau (ou presque !).

Alors que Cujo est en pleine partie de chasse, il se retrouve la tête coincée dans un trou où il se fait mordre par une chauve souris infectée par le virus de la rage. Et nous voilà parti pour quelques heures d’horreur et d’angoisse pour les personnages ! Tout se passe assez vite et chacun est finalement acteur et responsable de ce qu’il lui arrive. 

L’histoire est finalement assez simple, une femme et son fils qui se rendent chez leur garagiste, un chien enragé et c’est parti ! Bah oui j’ai beau adorer Stephen King, ça reste quand même l’histoire d’une femme coincée dans sa voiture par un chien donc ne vous attendez pas à une aventure débordante d’action mais plutôt à beaucoup de suspens.

 

 

Les personnages sont assez crédibles, rappelons-nous que l’action se passe dans les années 80 mais pourtant j’ai trouvé que c’était tout de même une vision plutôt moderne, surtout pour le rôle des femmes dans le roman, pas de femmes potiches ou soumises mais au contraire des femmes qui prennent des décisions, pas toujours les bonnes mais bon !

Ce qui est intéressant aussi, c’est que par moment l’histoire est racontée du point de vue de Cujo, j’ai bien aimé avoir le « ressenti » du chien et sa manière de voir et de vivre les choses.

 

Comme d’habitude j’ai beaucoup aimé l’écriture et ce roman ne souffre pas des longueurs qu’on peut parfois reprocher à Stephen King. La lecture est donc assez fluide et le roman se lit facilement et rapidement, en tout cas, moi je l’ai dévoré, sans mauvais jeu de mot ! ^^ 

On ne peut pas dire que j’ai vraiment eu peur en lisant ce roman mais j’ai été tout de même angoissée du sort qui attendait Donna et son fils et je n’ai pas réussi à lâcher le livre avant d’en connaître le dénouement. Ceci dit si vous avez déjà peur des chiens, vous devriez peut être vous abstenir de le lire, car ça ne va pas vous aider ! ^^ 

 

 

Bref encore une fois je n’ai pas été déçue par Stephen King et j’ai vraiment aimé ce roman même si l’histoire est assez basique et je le recommande vivement. 

 

 


05/12/2018
0 Poster un commentaire

Sam de Iain Rob Wright

Bonjour les serials booker !

 

 

Au mois d’octobre pour fêter Halloween, c’est 100% horreur sur le blog ! Et aujourd’hui retour sur Sam de Iain Rob Wright. 

Un pasteur, un chasseur de fantômes et un enfant possédé, tout est réuni pour me plaire ! 

Alors sortez votre plus belle soutane et votre meilleur crucifix et préparez vous pour un exorcisme ! 

Hein ? Quoi ? Ah oui je me suis emballée, pardon. En fait je vous ai juste préparé une petite chronique... Pardon !

 

 

Résumé :

Quand une femme pasteur ratée, Angela Murs, et un chasseur de fantômes craintif, Tim Golding,  sont convoqués dans un vaste manoir de campagne pour aider un petit garçon malade, ils n’ont aucune idée de ce à quoi s’attendre. Même s’il est évident que le jeune Sammie est un enfant très perturbé, rien ne laisse supposer qu’il ait quelque chose à voir avec la récente vague d’accidents ou avec la mort de son père.

L’enfant est sale, sous alimenté et est la victime en puissance d’une mère négligente, mais quand l’enquête de Angela et Tim les plonge plus profondément dans le mystère, ils se rendent compte que tout cela est plus complexe qu’ils ne l’auraient imaginé.

 

 

Mon avis :

Sur la couverture il est écrit « terreur à chaque page » et je dirais que la promesse est plutôt bien tenue ! 

Ici est donc raconté l’histoire de Tim,le chasseur de fantômes et d’Angela, la pasteur, engagés par une mystérieuse cliente pour soigner son fils d’un mal que nul autre n’a réussi à soigner jusque là. Même si personne ne le dit clairement, tous pensent que Sammie est peut-être possédé. 

 

J’ai beaucoup aimé le style et l’histoire. On est pas tout à fait dans les clichés façon Exorciste mais on retrouve quand même tout ce qui fait un bon livre d’horreur et de possession. Les clichés (car il y en a quelques uns) sont utilisés à bon escient et sont assumés et ils ajoutent vraiment une atmosphère à l’histoire.

L’ambiance est pesante et angoissante et l’histoire paraît vraiment crédible, du coup c’est très stressant et flippant ! Autant vous dire que ça a été difficile d’éteindre la lumière et de dormir après cette lecture ! ^^ 

 

Les personnages sont intéressants et assez réalistes avec leur faiblesses et leur passé qui les rattrape. Et le personnage de Sammie est, comment dire, glaçant, il m’a carrément filer des angoisses ! Ça faisait longtemps que j’avais pas dormi avec la tête sous la couette et avec le dilemme de laisser ou non mon pied dépasser du lit ^^

 

Une fois que je me suis plongée dans ce livre je n’arrivais plus à le lâcher, il y a pas mal de suspens et les chapitres sont assez courts et donc se lisent rapidement. C’est bien écrit et le style est agréable.

 

En tout cas je me suis régalée et j’ai bien frissonné avec cette histoire et la fin est vraiment surprenante et inattendue, j’ai beaucoup aimé.

 

 

Bref si vous avez envie de vous faire peur avec une histoire de possession,  ce livre est fait pour vous ! ;)

 


23/10/2018
0 Poster un commentaire

Les meilleurs dossiers Warren de Marie d’Ange

Bonjour les serial booker !

 

 

Aujourd'hui, je vous parle du livre « Les meilleurs dossiers Warren ». Dans ce livre, du paranormal, des démons et des fantômes, bref, tout ce que j’aime !

Alors, rangez votre planche de Ouija et sortez vos Proton-Pack car vous allez bientôt savoir qui appeler...

Mais non pas les Ghostbusters, mais les Warren bien sur !

 

Résumé : 

Edward et Lorraine Warren sont les célèbres enquêteurs du paranormal, les chasseurs de fantômes qui ont enquêté sur de célèbres affaires, dont celle de la maison d’Amytiville ou celle de la famille Perron, qui ont inspirées le réalisateur des films Conjuring.

Dans ce livre, j’ai listé les meilleures affaires paranormales du couple, les plus terrifiantes, les plus terribles, les plus documentées, les plus célèbres.

 

 

Mon avis :

Dans ce livre l’auteur Marie d’Ange, nous offre une sélection de ses dossiers préférés des Warren, on sent bien que l’auteur est passionnée par ces affaires et par les Warren, on est même pas loin de la vénération par moment ! 

 

Par contre je dois bien avouer que je n’ai pas été transporté par ce livre et ce pour une raison : l’écriture. L’auteur est blogueuse à la base et cela se ressent beaucoup. Non pas que les blogueurs n’ont pas de talents d’écriture, bien au contraire, mais là le style « billets de blog » m’a dérangé et gâché un peu ma lecture. J’aurais peut-être préféré un style plus romancé ou à l’inverse plus documentaire, mais là, je n’y ai trouvé aucun des deux. De plus, j’ai noté beaucoup de formulations un peu maladroites et de répétitions qui m’ont assez dérangé. Alors, je suis très loin d’être une pro de la conjugaison et de la grammaire mais, même moi, j’ai repéré plusieurs fautes d’accords et de temps, ce qui peut être assez gênant pour la fluidité de lecture et pour la compréhension de l’histoire. 

 

Cependant, malgré ces défauts d’écriture, je me suis quand même bien plongée dans ces dossiers que je trouve passionnants. 

Que l’on y croit ou que l’on y croit pas ces histoires restent assez troublantes. 

Même si, personnellement, je pense que la plupart des cas cités dans le livre ressemblent à des canulars bien montés et bien orchestrés par les victimes et j’ai parfois soupçonné les Warren d’être au courant de la supercherie, mais de profiter de ces cas pour assoir leur notoriété et se faire un peu de pub. Rappelons que la plupart de ces cas se déroulent dans les années 70,aux États-Unis, juste après la sortie du film l’exorciste qui a suscité un véritable engouement et beaucoup de gens étaient assez crédules et friands de ce genre d’histoires.

Certains cas relèvent aussi très certainement du domaine de la psychiatrie, le pouvoir de persuasion de notre esprit est très fort et nous fait parfois croire que des choses imaginaires sont bien réelles. 

Mais je ne suis pas là pour juger de la véracité ou non de toutes ces histoires et je dois bien avouer que malgré tout certains cas sont bien flippants, mettent le doute et vous empêcheront bien souvent de trouver le sommeil !

 

Bref, même si je n’ai pas vraiment accroché au style d’écriture, j’ai trouvé cette lecture intéressante et divertissante à la fois, le livre se lit vite et j’ai passé un moment agréable.

 

Pour conclure, que vous soyez amateur du genre et/ou un septique cherchant à se convaincre, toutes ces affaires ne vous laisseront pas indifférent et vous feront vous poser des questions. 

Et comme le disait le célèbre agent Fox Mulder : La vérité est ailleurs ! tongue-out

 


13/10/2018
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser